En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Bordeaux Sciences Agro

UMR 1065 Santé et Agroécologie du Vignoble

Offre de thèse en agroécologie des cultures perennes (2019-2022)

Date limite de candidature 21 juin 2019

Offre de thèse en agroécologie
Analyse des effets de la structure des paysages et des pratiques agricoles sur les pressions de bioagresseurs et les niveaux d’usage de produits phytosanitaires en cultures pérennes

Titre de la thèse

Analyse des effets de la structure des paysages et des pratiques agricoles sur les pressions de bioagresseurs et les niveaux d’usage de produits phytosanitaires en cultures pérennes

Résumé du projet

La préoccupation actuelle de minimisation des impacts environnementaux liés aux activités agricoles souligne la nécessité de modifier les systèmes de production pour augmenter leur durabilité. La réduction de l’utilisation de produits phytosanitaires représente un enjeu actuel majeur pour les systèmes agricoles et en particulier pour la viticulture et l’arboriculture qui comptabilisent des indices de fréquence de traitement relativement importants (de 10 à 40 traitements annuels). Malgré des enjeux majeurs autour de la réduction de l’utilisation de produits phytosanitaires, relativement peu de connaissances existent sur les déterminants environnementaux (e.g., pratiques agricoles, météorologie, contexte paysager) qui permettent d’expliquer les niveaux d’infestation par les bioagresseurs et les niveaux d’utilisation de produits phytosanitaire dans ces cultures et donc de prédire les conséquences d’une réduction de ces produits.

L’objectif de cette thèse est donc de comprendre les facteurs environnementaux qui permettent d’expliquer les niveaux d’infestation des cultures par ses bioagresseurs (insectes ravageurs et pathogènes) ainsi que la variabilité des niveaux d’usage des pesticides à l’échelle nationale en pomiculture et en viticulture. En particulier, le/la doctorant(e) cherchera à comprendre si les caractéristiques du paysage autour des parcelles étudiées, notamment les proportions d’habitats non cultivés ou les proportions de terres cultivées en agriculture biologique, permettent d’expliquer une partie de cette variabilité ainsi que l’évolution dans le temps de l’usage des pesticides. Nous émettons notamment l’hypothèse que pour certains bioagresseurs (e.g., insectes ravageurs) une diminution des niveaux d’utilisation de produits phytosanitaires dans le paysage peut en partie être contrebalancée par les effets bénéfiques que cette diminution va avoir sur les communautés d’ennemis naturels. Pour d’autres bioagresseurs (e.g., pathogènes) il est attendu qu’une diminution de l’utilisation des produits phytosanitaires dans le paysage pourrait se traduire par une augmentation des niveaux moyens d’infestation des cultures.

Ce travail permettra de hiérarchiser les déterminants biotiques et abiotiques considérés et ainsi d’orienter in fine des stratégies de gestion agroécologiques des bioagresseurs. Pour mener à bien ce travail le/la doctorant(e) mobilisera des sources de données différentes provenant à la fois des dispositifs nationaux d’épidémio-surveillance et des pratiques de phytoprotection mais également des données existantes autour de l’usage des terres et des pratiques agricoles acquises sur les sites ateliers des deux équipes encadrantes.

Profil du candidat

  • Le candidat devra justifier d’un master et avoir des connaissances académiques et des compétences solides parmi les champs disciplinaire suivants : écologie, agronomie ou statistiques.
  • De très bonnes compétences en analyses de données (maitrise de R) sont attendus. Des connaissances en gestion de base de données et en SIG seront un avantage. Un intérêt pour les questions liées au monde agricole est un plus mais n’est pas indispensable.
  • Le ou la candidat(e) devra également avoir une motivation ou un intérêt pour l’interdisciplinarité, le travail en équipe et devra s’assurer d’un certain degré d’autonomie et de rigueur pour mener à bien ce projet de thèse.

Encadrement et localisation

  • Directrice de thèse : Claire Lavigne (PSH) ; encadrants : Adrien Rusch (SAVE) et Pierre Franck (PSH)
  • Localisation géographique : UR INRA PSH (Avignon) avec une partie de la thèse à l’UMR SAVE (INRA Bordeaux)

Candidature

  • CV incluant les notes de M1 et de M2, lettre de motivation, noms et contacts de deux personnes référentes)
  • à envoyer à : adrien.rusch@inra.fr et pierre.franck@inra.fr avec copie à claire.lavigne@inra.fr
  • Date limite de candidature : 21/06/2019
  • Date de démarrage : avant le 01/10/2019
  • UR INRA Plantes et Systèmes de culture Horticoles (PSH), Agroparc, Avignon (INRA PACA), site web
  • UMR Santé et Agroécologie du VignoblE (UMR SAVE), Villenave d'Ornon (INRA Nouvelle-Aquitaine, Bordeaux), site web

Télécharger l'offre de thèse

Voir aussi

Impact of landscape structure and farming practices on level of pest infestation and pesticide use in perennial cropping systems