En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Bordeaux Sciences Agro

UMR 1065 Santé et Agroécologie du Vignoble

Histoire du buste de Millardet

Buste de Millardet
SAVE a la chance de posséder la dernière version en plâtre précédant l’œuvre définitive (en bronze) du buste créé par le sculpteur Gaston Leroux en 1914. Retour sur son histoire et sa restauration.

En 1912, dix ans après le décès du scientifique Alexis Millardet (1838-1902), un comité est organisé sous le patronage de la société d’Agriculture de la Gironde, afin d’ériger un monument à la mémoire d’Alexis Millardet. Ce comité ouvre une souscription publique qui recueille la somme totale de 12 070 francs. Le monument, réalisé par Gaston Leroux, est inauguré le 5 juillet 1914 ; il est élevé dans le Jardin public de Bordeaux, en face de la serre du Jardin des Plantes, à côté du Jardin botanique longtemps fréquenté par Alexis Millardet.

L’œuvre originale est composée d’un buste en bronze posé sur un socle en pierre ouvragée. En 1941, ce buste comme nombre d’autres monuments métalliques de la ville, est livré en vue de sa refonte mais son moulage est effectué sur décision de l’administration municipale. Sollicitée en 1952 par la société d’Agriculture de la Gironde, l’association des Anciens Elèves de l’Ecole de Chimie de Bordeaux et le syndicat des Ingénieurs Chimistes du Sud-Ouest, la reconstitution du buste de Millardet est achevée en 1954 par Alexandre Callède. L’œuvre est en pierre de Chauvigny ; son socle original en bon état de conservation et son emplacement initial dans le Jardin public sont inchangés.

Pour réaliser son Monument à Alexis Millardet, Gaston Leroux a exécuté diverses épreuves préalables. Aussi, le modèle du buste et du piédestal en plâtre est-il la dernière version précédant l’œuvre définitive (en bronze pour le buste et en pierre pour le piédestal). Au début de l’année 1914, cette maquette est dévoilée au maire de Bordeaux ainsi qu’aux membres de la commission municipale des Beaux-Arts puis remise par le sculpteur à son commanditaire, la société d’Agriculture de la Gironde (certainement à son siège situé 7 cours de l’intendance à Bordeaux). S’il ne reste nulle trace du socle à ce jour, le buste est en revanche conservé sur le Centre INRAE Nouvelle-Aquitaine-Bordeaux, dans les locaux de l’UMR SAVE. En mai 2020 il a fait l’objet d’une restauration par Aline Raux, restauratrice à Bordeaux.

Lorsqu’il réalise le buste d’Alexis Millardet, Gaston Leroux est, depuis son arrivée à Bordeaux en 1892, directeur de l’atelier de sculpture de l’Ecole des Beaux-Arts de Bordeaux et statuaire officiel de cette ville. Garant des règles artistiques académiques et représentant de l’art institutionnel, le sculpteur jouit d’une large réputation, notamment auprès des notabilités et associations bordelaises, friandes de sculptures commémoratives de nombreuses personnalités locales. Aussi, la société d’Agriculture de la Gironde et les souscripteurs du monde viticole font-ils appel à Leroux pour manifester leur reconnaissance au savant qui a su rendre impuissantes les attaques du phylloxéra et du mildiou dans les vignes. Plus largement, à travers de telles œuvres, l’artiste répond à une frénésie générale pour les hommages aux gloires nationales de l’époque. En ce sens, Millardet le bienfaiteur est le héros glorifié servant d’exemple au bon et honnête citoyen. Pour ses œuvres commémoratives, Leroux place ses statues debout ou assises sur un piédestal alors que ses bustes sont à la découpe sans bras ; les personnages sont vêtus selon leur époque et caractérisés par les attributs de leur métier ou de leur notoriété. Concernant l’œuvre de Millardet, la richesse de son socle autorise assurément la sobriété des accessoires du sujet.

Portraitiste fécond, Gaston Leroux est un portraitiste de talent dont témoigne le buste du scientifique. Celui-ci offre le beau visage d’un homme âgé, délicatement penché, au regard interrogatif sur l’inconnu mais empreint surtout d’une expression de bonté. Ce regard vibrant anime les traits souples d’une figure fort vivante. Une grande minutie dans le rendu des détails restitue un front puissant, une barbe fournie, une bouche bien dessinée, des rides creusées ou des traits émaciés. Millardet porte sur sa tête une grecque en velours tandis qu’il est vêtu d’une chemise, d’un gilet boutonné, d’une veste ouverte et d’une écharpe disposée avec soin. Un tel souci d’expressivité, de réalisme et de pittoresque fait revivre Millardet aux yeux de ceux qui l’ont connu, saisis par la ressemblance de ses traits. A l’évidence, l’art du portrait offre au sculpteur un équilibre heureux entre sa fidélité à la tradition classique et son émancipation singulière vers une sensibilité réaliste personnelle. Toutefois, le réalisme de Leroux doit être aussi apprécié suivant la fonction pédagogique qu’il attribue avant tout à ses œuvres : grâce à leur vraisemblance, elles peuvent rendre leur message accessible et compréhensible au plus grand nombre.

Ainsi, pour rendre hommage à Alexis Millardet, Gaston Leroux a-t-il recours à la sculpture commémorative d’un grand homme et à l’art sensible du portrait. Le buste insiste sur la représentation réaliste du modèle mais l’œuvre, dans sa totalité, valorise également son caractère exceptionnel, et ce par la présence d’une allégorie féminine sur le piédestal.

buste millardet

Voir aussi

  • La restauration en images du buste de Millardet par Aline Raux 
restauration-buste