En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal Bordeaux Sciences Agro

UMR 1065 Santé et Agroécologie du Vignoble

Giovanni Bortolami

Giovanni Bortolami
Doctorant, INRAE

Dépérissement vigne / Stress hydrique / Changement climatique

Mail : biovanni.bortolami@inrae.fr
ORCID / Research Gate / Google Scholar
Twitter

Sujet de thèse

The effect of pathogens on the water and carbon economy of grapevines: implications for the grapevine dieback crisis (2017-2020)

  • encadrants : Chloé Delmas, Gregory Gambetta (UMR EGFV)
  • financement : Plan National Dépérissement du Vignoble (FranceAgrimer, projet Physiopath)

Résumé

Climate change is expected to have critical impacts on agro-ecosystems through decreased yields and increase plant mortality resulting from a combination of drought, heat stress, and pathogen attacks [1-3]. In viticulture, grapevine dieback is an increasing problem caused by a large range of abiotic and biotic factors having large economic consequences [4]. Grapevine dieback affects 75% of vineyards in France and is characterized by a yearly decrease in yield and/or death of plants. However, the causes leading to grapevine dieback are not clearly identified and the underlying physiological mechanisms are still unknown. In the context of climate change, two questions remain un-explored: Does drought amplify or restrain the spread of vascular and foliar pathogens? Do vascular and foliar pathogens amplify droughtinduced mortality?

Drought can modify pathogenesis either through effecting plant susceptibility, or through a combined effect of drought and disease on plant physiology [5]. The combined effect of abiotic and biotic stresses on plant physiology, especially on the carbon balance, is likely dependent on the type of pathogen (e.g. vascular, biotroph or necrotrophe) [6-7]. Theoretically, two mechanisms can explain drought-induced plant mortality: hydraulic failure or carbon starvation [8]. Both mechanisms could be affected by pathogen infection through effects on water transport and/or carbon balance [7].

The aim of this thesis is to understand the underlying mechanisms leading to grapevine dieback, especially leaf wilting, leaf senescence, and vine mortality, by studying the physiological responses of grapevines to drought and pathogen infections. The experimental approaches will be transdisciplinary including plant pathology and physiology methods. The doctorate, of three years’ duration, will consist of:

  • compiling data from the literature and field surveys to realize a meta-analysis on the impact of multiple stresses (e.g. drought and pathogens) on plant physiology,
  • conducting greenhouse experiments using various grapevine varieties and multiple stress treatments (drought, shading, infection with different types of pathogen) assessing pathogen symptoms, plant physiology (growth, transpiration, gas exchange, xylem pressures, hydraulic conductivities),
  • conducting metabolic analyses to determine non-structural carbohydrate reserves, carbon versus nitrogen ratio, and phytohormone leaf contents,
  • participating in related experiments as part of the greater project team, and
  • analysing and synthesizing data producing both research manuscripts and technical documents to communicate our results to the scientific community as well as the viticulture community.

The results, obtained using a transdisciplinary approach at the crossroads of pathology and physiology, will reveal the role of disease, plant hydraulics, and carbon stress in the growing problem of grapevine dieback.

Publications significatives

G. Bortolami, G. A. Gambetta, S. Delzon, L. J. Lamarque, J. Pouzoulet, E. Badel, R. Burlett, G. Charrier, H. Cochard, S. Dayer, S. Jansen, A. King, P. Lecomte, F. Lens, J. M. Torres-Ruiz, C. E.L. DelmasExploring the Hydraulic Failure Hypothesis of Esca Leaf Symptom Formation. Plant Physiology Nov 2019, 181 (3) 1163-1174; DOI: 10.1104/pp.19.00591

Voir aussi

CV de Giovanni Bortolami

Professional experience

  • 2017 jan-jun UMR 1287 “Ecophysiology and Grape Functional Genomics”, INRA Bordeaux.

2nd year master internship “What mechanisms control the hydraulic limitations in grafted grapevines? : age and genotype effects”.

  • 2016 apr-may “grape biochemistry and physiology”, ISVV, University of Bordeaux.

1st year master internship: “Starch and soluble sugars content in latent buds in grapevine: relationships with bud fruitfulness”.

  • 2015 nov-feb “Department of Agronomy, Food, Natural resources, Animals and Environment”, Università degli studi di Padova.

Internship « Study on leaching dynamics of Escherichia coli on soils with burial of biochar and crop residues. Results on sandy soils »

  • 2015 jun-aug “Azienda agraria Fidora” (Venezia, Italy).

Team leader (6-7 people) in vineyard for summer work (disbudding, pruning, leaves removal, …), in organic vineyard.
Principal varieties: Prosecco, Pinot Gris, Yellow Muscat, Chardonnay.

  • 2014 jun-nov “Valpolicella” (Verona, Italy).

Work in organic vineyard: summer pruning for one-year old vines and old vines for different training modes.
Winemaker assistant for typical wine “amarone”

  • 2012 sep-nov « Cantina sociale di Cona e Cavarzere » (Venezia, Italy).

Winemaker assistant and oenologist assistant. Internship in a social cellar for typical wine of the Venice region.
Practical cellar work (grapes reception, winemaking for white and red wines), theoretical-analytical in laboratory (total and volatile acidity, SO2, sugar, alcohol estimations), organisation of everyday work in cellar.

Education

  • 2015-2017: Master degree “Vine and wine science” ISVV, Université de Bordeaux.
  • 2011-2015: Bachelor degree “agricultural science and technology”, Università degli studi di Padova (more 6 months Erasmus program in Madrid).