En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Bordeaux Sciences Agro

UMR 1065 Santé et Agroécologie du Vignoble

Protection des plantes par utilisation d’actifs stimulant les systèmes de défenses de plantes

Protection des plantes et SDP
Les projets FUIs intitulés DEFISTIM, NEOPROTEC et PHYTOMARC, labellisés par les pôles de compétitivité, Agrimip, Végépolys et Qualiméditerrannée, se proposaient d’étudier les modes d’action de produits d’origine naturelle ou non en vue de trouver des méthodes complémentaires en protection de la vigne

Les projets FUIs se proposaient d’étudier :

  • les modes d’action de produits d’origine naturelle ou non. En particulier ceux ayant des modes d’action indirects sur le végétal car ils stimulent les défenses de la vigne (sélectivité vis-à-vis des agents pathogènes, effet physiologique, voie de signalisation) ;
  • des méthodes complémentaires en protection de la vigne, en exploitant le potentiel d’actifs biologiques, plus respectueux de l’environnement.

L’expertise du laboratoire au niveau de la connaissance de différents bioagresseurs (mildiou, oïdium, botrytis etc..), nos compétences sur les systèmes de défenses de la vigne et l’effet des Stimulateurs des Défenses des Plantes (SDP) selon l’état physiologique et la génétique de la plante, ont été utilisés pour aboutir à des formulations et des stratégies d’utilisation, permettant d’obtenir un niveau de protection intéressant contre divers agents pathogènes.

Afin d’utiliser les SDP de manière rationnelle et efficace, nous avons développé 3 outils, i.e. BioMolChem, puce q-PDF38 et puce Neovigen 96, qui permettent d’appréhender les voies de stimulation et le lien existant entre l’expression des défenses de la vigne et le niveau de protection obtenu vis-à-vis de pathogènes (oïdium, mildiou, botrytis). Ces outils utilisent le plus souvent une triple approche biologique, moléculaire et biochimique et permettent d’étudier le rôle de la variabilité génétique, ou encore de l’environnement sur l’efficacité de ces défenses.

Après application de SDP sur la vigne, nous avons mis en évidence des corrélations entre la production de certaines phytoalexines et le niveau de protection obtenu in vitro sur feuilles contre le mildiou mais aussi au vignoble sur grappes. L’utilisation de ces nouveaux actifs dans des programmes de traitements à bas intrants chimiques a été évaluée (produit seul ou associé à des doses réduites de fongicides), et différentes stratégies d’utilisations développées.

L’ensemble de ce travail collaboratif a bénéficié de l’appui des réseaux INDRES et RMT Elicitra. Des scientifiques du LRSV de Toulouse (CNRS-INRA), de l’INRA de Dijon (UMR Agroécologie), de l’UMR PIAF, de l’université de Clermont-Ferrand (LPMM), de l’université de Reims Champagne-Ardenne et de l’INRA d’Angers (UMR IRHS), ont été associés à ces différents travaux.

Un produit actif a été homologué pour protéger la vigne, et au moins deux autres actifs sont en préparation pour une homologation. Nous sommes co-auteurs d’une puce de 38 gènes permettant de mettre en évidence l’état de défense du végétal, et nous avons créé une nouvelle puce NEOvigen de 96 gènes spécifique à la vigne. Plusieurs publications sont en cours de rédaction pour les parties non confidentielles, d’autres suivront une fois les brevets déposés par les partenaires privées.

acide salicylique
oidium2
catechine
mildiou1b
resveratrol