En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal Bordeaux Sciences Agro

UMR 1065 Santé et Agroécologie du Vignoble

Protection des plantes par utilisation d’actifs stimulant les systèmes de défenses de plantes

Protection des plantes et SDP
Les projets FUIs intitulés DEFISTIM, NEOPROTEC et PHYTOMARC, labellisés par les pôles de compétitivité, Agrimip, Végépolys et Qualiméditerrannée, se proposaient d’étudier les modes d’action de produits d’origine naturelle ou non en vue de trouver des méthodes complémentaires en protection de la vigne

Les projets FUIs se proposaient d’étudier :

  • les modes d’action de produits d’origine naturelle ou non. En particulier ceux ayant des modes d’action indirects sur le végétal car ils stimulent les défenses de la vigne (sélectivité vis-à-vis des agents pathogènes, effet physiologique, voie de signalisation) ;
  • des méthodes complémentaires en protection de la vigne, en exploitant le potentiel d’actifs biologiques, plus respectueux de l’environnement.

L’expertise du laboratoire au niveau de la connaissance de différents bioagresseurs (mildiou, oïdium, botrytis etc..), nos compétences sur les systèmes de défenses de la vigne et l’effet des Stimulateurs des Défenses des Plantes (SDP) selon l’état physiologique et la génétique de la plante, ont été utilisés pour aboutir à des formulations et des stratégies d’utilisation, permettant d’obtenir un niveau de protection intéressant contre divers agents pathogènes.

Afin d’utiliser les SDP de manière rationnelle et efficace, nous avons développé 3 outils, i.e. BioMolChem, puce q-PDF38 et puce Neovigen 96, qui permettent d’appréhender les voies de stimulation et le lien existant entre l’expression des défenses de la vigne et le niveau de protection obtenu vis-à-vis de pathogènes (oïdium, mildiou, botrytis). Ces outils utilisent le plus souvent une triple approche biologique, moléculaire et biochimique et permettent d’étudier le rôle de la variabilité génétique, ou encore de l’environnement sur l’efficacité de ces défenses.

Après application de SDP sur la vigne, nous avons mis en évidence des corrélations entre la production de certaines phytoalexines et le niveau de protection obtenu in vitro sur feuilles contre le mildiou mais aussi au vignoble sur grappes. L’utilisation de ces nouveaux actifs dans des programmes de traitements à bas intrants chimiques a été évaluée (produit seul ou associé à des doses réduites de fongicides), et différentes stratégies d’utilisations développées.

L’ensemble de ce travail collaboratif a bénéficié de l’appui des réseaux INDRES et RMT Elicitra. Des scientifiques du LRSV de Toulouse (CNRS-INRA), de l’INRA de Dijon (UMR Agroécologie), de l’UMR PIAF, de l’université de Clermont-Ferrand (LPMM), de l’université de Reims Champagne-Ardenne et de l’INRA d’Angers (UMR IRHS), ont été associés à ces différents travaux.

Un produit actif a été homologué pour protéger la vigne, et au moins deux autres actifs sont en préparation pour une homologation. Nous sommes co-auteurs d’une puce de 38 gènes permettant de mettre en évidence l’état de défense du végétal, et nous avons créé une nouvelle puce NEOvigen de 96 gènes spécifique à la vigne. Plusieurs publications sont en cours de rédaction pour les parties non confidentielles, d’autres suivront une fois les brevets déposés par les partenaires privées.

acide salicylique
oidium2
catechine
mildiou1b
resveratrol