En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal BSA UMR ISPA

Interactions Sol Plante Atmosphère

Avis de soutenance de thèse

Avis de soutenance de thèse
Frédéric Ouedraogo

Géochimie et écotoxicologie
Soutiendra publiquement ses travaux de thèse intitulés

Evolution temporelle de la disponibilité du cuivre dans les sols en viticulture biologique

Dirigés par Madame Laurence DENAIX et Madame Edith PARLANTI
Soutenance prévue le vendredi 17 juin 2022 à 14h00
Lieu :   UMR ISPA, INRAE Bordeaux-Aquitaine, 71 avenue Édouard Bourlaux CS20032, 33882 Villenave d'Ornon
Salle : Amphithéâtre Colette & Josy Bové
URL salle virtuelle :
https://inrae-fr.zoom.us/j/4666690624

Composition du jury proposé

Directrice de thèse, Mme Laurence DENAIX,  INRAE (Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement)      
Mme Edith PARLANTI,  Université de Bordeaux,  Co-directrice de thèse
Mme Eva SCHRECK-SILVANO, Université Paul Sabatier,  Rapporteure
Mme Céline GUEGUEN, Université de Sherbrooke, Rapporteure
M. Jörg SCHAFFER, Université de Bordeaux, Examinateur
M. Matthieu BRAVIN, CIRAD (Centre de coopération internationale en recherche agronomique pour le développement), Examinateur
M. Matthieu MASSON, INRAE (Institut national de recherche pour l'agriculture, l'alimentation et l'environnement), Invité
 

 

Résumé

L’usage des fongicides cupriques depuis le XIXème siècle a causé une accumulation de cuivre (Cu) dans les sols viticoles. De la phytotoxicité a ainsi été observée dans certaines parcelles. La disponibilité du Cu dépend de sa spéciation et des échanges sol-solution, donc de sa concentration totale en solution et de celle de sa fraction ionique Cu2+. Le cuivre présente une forte affinité pour la matière organique du sol (MO), et particulièrement pour la matière organique dissoute (MOD). La minéralisation de la MO et la dynamique de la MOD dépendent de la gestion agronomique des sols via les apports organiques et des facteurs climatiques tels que la température. La dynamique de la MOD, via sa quantité et sa qualité, pourrait affecter la disponibilité du Cu. Cependant, le lien entre la dynamique de la MOD et la disponibilité du cuivre est mal connu.
Cette thèse étudie les effets de la qualité et de la dynamique temporelle de la MOD sur la disponibilité du cuivre, en s’appuyant sur des sols en viticulture biologique de la région de Bordeaux.  Il s’est agi d’étudier si la quantité ou la qualité de la MOD, analysée via ses propriétés de fluorescence et d’absorbance, expliquait les concentrations du cuivre total ou du Cu2+ en solution, considérés ici comme des indicateurs de disponibilité du cuivre.
Dans des sols représentant une gamme de teneur en Cu (28 - 238 mg kg-1), de teneur en carbone organique (5 - 31 g kg-1) et de pH (6.3 – 8.2), les solutions de sol à l’équilibre extraites présentent des concentrations en Cu total variant de 0.1 à 2.6 µM et en Cu2+ variant de 2.10-4 à 1 µM. Les sols étudiés ont une plus forte variabilité des propriétés optiques de la MOD que des concentrations en carbone organique dissout. L’analyse statistique des relations entre les concentrations en Cu total en solution et les paramètres de la MOD ou les propriétés du sol souligne l’importance de certains paramètres qualitatifs de la MOD tels que le degré d’humification (HIX). La variabilité des concentrations en Cu2+ s’explique à 88 % par le pH.
En jouant sur la température, il est possible de stimuler la minéralisation de la MO qui pourrait libérer du Cu initialement sorbé sur la MO. En incubant des sols, la minéralisation de la MO du sol a effectivement été plus importante à 30°C qu’à 20°C. Cependant, la température a peu impacté la désorption du Cu et n’a pas significativement affecté la concentration du Cu2+. Dans le sol au ratio C:N le plus faible, la concentration de cuivre total dans les extraits augmentait au fil de l’incubation, du fait de l’activité biologique plus prononcée. Le Cu2+ s’est avéré fortement lié au pH, indiquant une décorrélation avec le Cu total dans les extraits de sol.
L’apport de matières organiques au sol stimule aussi l’activité biologique et peut augmenter la minéralisation de la MO initiale et ainsi modifier la dynamique du Cu. Lors de l’incubation de sols amendés avec des résidus végétaux (feuilles de vigne, d’avoine ou de féverole), les activités enzymatiques et la minéralisation de la MO se sont intensifiées. Aux premiers jours, un pic de concentration en MOD et Cu (total et libre) indique une solubilisation de MO labile et du Cu, concomitante avec une baisse de pH. La MOD est rapidement consommée entrainant une baisse de sa concentration et une augmentation de son degré d’humification. La dynamique du Cu total dans les extraits a été significativement impactée par celle de la MOD tandis que celle du Cu2+ dépendait majoritairement des variations de pH. Ceci confirme la décorrélation entre le Cu total et le Cu2+ dans les extraits de sol étudiés.
Les résultats de ce travail indiquent que les variations de température pourraient avoir un effet limité sur la disponibilité du Cu. Par contre, des apports organiques induisent des changements importants sur la dynamique du Cu et variables selon les sols. La gestion agronomique des matières organiques pourrait permettre de mieux contrôler la disponibilité du cuivre dans les sols viticoles.
 
Mots-clés : Sol – Matière organique – Cuivre – Disponibilité - Vigne

Voir aussi