En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal BSA UMR ISPA

Interactions Sol Plante Atmosphère

Axe 2

Transferts de matière et qualité de l’environnement

Cet axe vise à analyser et modéliser l’impact des transferts de matière biotique et abiotique sur la qualité de l’environnement (qualité de l’air, de l’eau, du sol et des productions végétales). Nous nous plaçons ici dans un contexte d’impacts des pratiques agricoles et sylvicoles actuelles et passées sur la sécurité sanitaire des produits récoltés et la santé environnementale. Parmi les objets qui perturbent la qualité de l’environnement, nous nous intéressons aux éléments traces, aux aérosols et aux nutriments considérés ici à des doses où ils deviennent contaminants, tel le phosphore dont les fuites vers les aquifères peuvent entraîner des phénomènes d’eutrophisation. Les échelles considérées dans cet axe vont de l’échelle de la placette à la région. Les thématiques de réflexion se posent à trois niveaux.

- Il s’agit d’abord de comprendre et de décrire les mécanismes de transfert des différents éléments étudiés (molécules organiques, éléments traces, nutriments, bactéries, etc.) au sein des milieux (eau, sol, plantes, atmosphère) et à leurs interfaces, en privilégiant des approches génériques pour les éléments présentant des propriétés voisines au regard du mécanisme considéré (par exemple des propriétés aérodynamiques voisines vis-à-vis de la dispersion atmosphérique à courte et longue distance, ou encore des propriétés de réactivité similaires des éléments ou molécules vis-à-vis des matières organiques).

- La deuxième grande thématique concerne la quantification des flux. En regroupant des compétences sur les flux atmosphériques et les transferts sol-plantes, nous serons à même d’aborder la quantification intégrée des transferts dans tous les compartiments des écosystèmes. En particulier, se pose la question de l’impact des activités anthropiques (nouveaux intrants agricoles, agriculture biologique, nouvelles pratiques telles que le non labour, etc.) et de la structuration spatiale des unités de production (parcelle de grande culture, parcelle viticole, peuplement forestier et leur agencement sur les flux de matière au sein d’un écosystème et entre écosystèmes).

- Enfin la troisième question concerne l’analyse de l’impact de ces flux sur la qualité de l’environnement. Cette approche nécessitera une animation scientifique ouverte à des compétences hors UMR, vers les domaines de l’écotoxicologie, la toxicologie, la pathologie végétale voire la santé humaine.