En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal UMR ISPA Bordeaux science agro

Interactions Sol Plante Atmosphère

Infrastructure ICOS

_

Infrastructure ICOS

Le projet  ICOS , a pour objectif est la compréhension du fonctionnement biogéochimique (carbone, eau, azote, gaz à effet de serre) des écosystèmes terrestres et de leurs émissions de gaz à effet de serre. L’infrastructure ICOS-RI officiellement ESFRI « landmark » depuis 2017 organise laboratoires centraux, centres thématiques et trois réseaux d’observation in situ dans l’atmosphère, les océans et les écosystèmes et leur coordination avec les infrastructures européennes sur l’atmosphère (ACTRIS, IAGOS, programmes COPERNICUS) et les réseaux régionaux (AsiaFlux, OzFLux, Ameriflux) et mondiaux similaires (WMO, GAW, GCP, GTOS). Nous présentons en premier lieu l’infrastructure ICOS-RI dans son ensemble, les sites d’observation et expérimentation développés par l‘unité ensuite. Ce projet est un partenariat européen rassemblant l’ensemble de la communauté de biogéochimie du carbone terrestre et des gaz à effet de serre et en premier lieu, le LSCE, les universités d’Anvers, Viterbo, Berkeley, Helsinki, le MPI-BGC de Iéna, l’INSU et l’INEE ainsi que les universités de Paris-Sorbonne et Paris –Saclay, le CESBIO et le CEFE.).

Mes équipes et unités de recherche successives se sont historiquement impliquées dans la conception, la construction et la mise en opération de l’infrastructure de recherche ICOS-RI et sa partie française, le TGIR ICOS, projet d’envergure mondiale (220 M€ d’investissement pour 23M€ de fonctionnement annuel, 14 pays européens, et plus de 500 chercheurs et 80 instituts ou universités impliqués) (fig. 1). Cette implication remonte aux premiers projets pionniers développés dés 1992 avec le site du BRAY et le projet EUROFLUX et s’est poursuivie et élargie avec une suite continue de projets européens ayant abordé différents aspects du cycle biogéochimique du carbone des écosystèmes continentaux. De 2013 à 2020, nous avons assuré la coordination du centre thématique Écosystèmes de ICOS-RI  conjointement avec les universités d’Anvers et de Viterbo (I. Janssens, G. Bert, R. Ceulemans et R. Valentini et D. Papale respectivement). Nous avons également coordonné la construction du réseau de stations écosystèmes françaises qui rassemble 18 stations de classe 1, 2 ou associées à ICOS (INRAE, CNRS, ANDRA). Mon équipe à ISPA a assuré l’implémentation de tout un ensemble d’instructions, de mesures, d’analyses et la collecte et le contrôle des données de nature écophysiologiques, microclimatiques, hydrologiques ou biogéochimiques et des workflows et dataflows associés (bases de données sol et végétation de ICOS-RI).

Nous avons créé la station ICOS de Salles en forêt de pins maritimes en 2000 dans le cadre du projet européen CARBO-Age, dans la continuité d’un historique commencé en 1987 avec la création de celle du Bray créée dès mon entrée à l’INRAE avec mes collègues de l’unité de Bioclimatologie (C. Valancogne, P. Berbigier et J.-M. Bonnefond). Cet historique a permis de cumuler 45 années de monitoring continu des flux atmosphériques de forêts et cultures en Nouvelle-Aquitaine. La station de Salles a été labellisée en classe-2 ICOS en décembre 2019. Ce suivi permet de développer les recherches de l’unité sur la biogéochimie des écosystèmes forestiers. Il a aussi produit plusieurs analyses synthétiques sur l’impact des sécheresses, des dépôts azotés, de l’ozone sur le fonctionnement des écosystèmes. Récemment nous avons proposé une approche d’optimisation de réseau in situ basé sur l’analyse spectrale des fluctuations temporelles du fonctionnement des écosystèmes et de leurs drivers.

Fig1conductance stomatique

Figure 1. Concept de station « écosystèmes » de ICOS illustré sur la station de Salles FR-Bil.