Know more

Our use of cookies

Cookies are a set of data stored on a user’s device when the user browses a web site. The data is in a file containing an ID number, the name of the server which deposited it and, in some cases, an expiry date. We use cookies to record information about your visit, language of preference, and other parameters on the site in order to optimise your next visit and make the site even more useful to you.

To improve your experience, we use cookies to store certain browsing information and provide secure navigation, and to collect statistics with a view to improve the site’s features. For a complete list of the cookies we use, download “Ghostery”, a free plug-in for browsers which can detect, and, in some cases, block cookies.

Ghostery is available here for free: https://www.ghostery.com/fr/products/

You can also visit the CNIL web site for instructions on how to configure your browser to manage cookie storage on your device.

In the case of third-party advertising cookies, you can also visit the following site: http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, offered by digital advertising professionals within the European Digital Advertising Alliance (EDAA). From the site, you can deny or accept the cookies used by advertising professionals who are members.

It is also possible to block certain third-party cookies directly via publishers:

Cookie type

Means of blocking

Analytical and performance cookies

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Targeted advertising cookies

DoubleClick
Mediarithmics

The following types of cookies may be used on our websites:

Mandatory cookies

Functional cookies

Social media and advertising cookies

These cookies are needed to ensure the proper functioning of the site and cannot be disabled. They help ensure a secure connection and the basic availability of our website.

These cookies allow us to analyse site use in order to measure and optimise performance. They allow us to store your sign-in information and display the different components of our website in a more coherent way.

These cookies are used by advertising agencies such as Google and by social media sites such as LinkedIn and Facebook. Among other things, they allow pages to be shared on social media, the posting of comments, and the publication (on our site or elsewhere) of ads that reflect your centres of interest.

Our EZPublish content management system (CMS) uses CAS and PHP session cookies and the New Relic cookie for monitoring purposes (IP, response times).

These cookies are deleted at the end of the browsing session (when you log off or close your browser window)

Our EZPublish content management system (CMS) uses the XiTi cookie to measure traffic. Our service provider is AT Internet. This company stores data (IPs, date and time of access, length of the visit and pages viewed) for six months.

Our EZPublish content management system (CMS) does not use this type of cookie.

For more information about the cookies we use, contact INRA’s Data Protection Officer by email at cil-dpo@inra.fr or by post at:

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan CEDEX - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal

Ecophysiologie et Génomique Fonctionnelle de la Vigne - Umr 1287 EGVF

UMR 1287 - EGVF

Unité Mixte de Recherche (INRA, ENITAB, Université de Bordeaux)

Ecophysiologie et Génomique Fonctionnelle de la Vigne
I.S.V.V Bordeaux, 210 Chemin de Leysotte

33882 Villenave d’Ornon Cedex, France

CANABA

CANABA
tba

Financeur: France AgriMer
Partenariat:
Période:
Contact EGFV: Zhanwu DAI, Sabine GUILLAUMIE, Eric GOMES

Résumé: Les changements globaux du climat actuellement en cours affectent déjà et continueront d’affecter dans les décennies à venir la physiologie de la vigne ; en particulier le rendement et la composition des raisins à la récolte, et donc au final la qualité et la typicité des vins produits. Il est ainsi prédit qu’un décalage entre les maturités technologiques d’une part et phénoliques et aromatiques d’autre part, déjà constaté lors des années très chaudes comme le millésime 2003, devrait se creuser au cours des 50 prochaines années. Un des enjeux majeurs pour la viticulture française sera donc de maintenir, dans les conditions climatiques futures, une production de raisins dont la composition permettra de continuer à obtenir des vins de qualité et présentant une typicité proche de l’actuelle. A côté des différentes pistes possibles d’adaptation de la viticulture au changement climatique (modifications de l’encépagement, création de nouvelles variétés mieux adaptées aux conditions futures, …), le contrôle de la composition des baies à la récolte par le biais de modifications des pratiques culturales et notamment par des manipulations de la canopée (rapport feuilles/fruits) est certainement celle qui serait la plus rapide et la moins coûteuse à mettre en œuvre. Elle présenterait également l’avantage d’avoir l’impact le plus faible sur la typicité des vins, en permettant de conserver, au moins à court et moyen terme, l’encépagement actuel.
Dans cette optique, le projet proposé ici aura pour but de mieux comprendre les relations entre d’une part la diminution du taux de sucre par réduction du rapport surface foliaire/charge en fruits ; et d’autre part le maintien de la maturité phénolique et aromatique en combinant avec l'utilisation d'acide abscissique, afin de contrebalancer les effets prévisibles du changement climatique. Plus spécifiquement, il s’agira de rechercher le meilleur point de compromis entre diminution du taux de sucre, maintien de l’acidité et accumulation des polyphénols, des arômes et précurseurs d’arômes en réponse aux manipulations de canopée et à l'utilisation combinée d'acide abscissique.
Ce projet permettra d’acquérir des informations à la fois détaillées et robustes sur l'impact des manipulations de canopée et d'ajout d'acide abscissique sur la composition des baies, et notamment sur les équilibres entre composés issus du métabolisme primaire et du métabolisme secondaire. Des courbes de réponse robustes de ces équilibres aux valeurs du rapport feuilles/fruits et à l'utilisation de l'acide abscissique seront produites par modélisation statistique, de même qu’une analyse fine de la réponse du métabolisme du fruit. Les résultats obtenus, s’ils sont validés au vignoble sur un nombre suffisant de millésimes, permettront de fournir une base physiologique pour aider à l’adaptation des pratiques culturales en vert afin de contrebalancer les effets du changement climatique dans les vignobles à court et moyen terme.