En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal ub bsa isvv carnot

Ecophysiologie et Génomique Fonctionnelle de la Vigne - UMR 1287 EGVF

UMR 1287 - EGVF

Unité Mixte de Recherche (INRA, ENITAB, Université de Bordeaux)

Ecophysiologie et Génomique Fonctionnelle de la Vigne
I.S.V.V Bordeaux, 210 Chemin de Leysotte

33882 Villenave d’Ornon Cedex, France

GOWDY Mark

ADAPT

GOWDY Mark
Doctorant Université de Bordeaux

Nationalité : USA

Sujet de thèse

Caractérisation de la réponse au stress de la sécheresse des variétés de Vitis vinifera.

  • Ecole doctorale: Sciences de la Vie et de la Santé - Université de Bordeaux
  • Encadrement : Kees VAN LEEUWEN
  • Financement : INRAE
  • Projet : VITADAPT
  • Période: 01/04/2019 - 20/07/2022

Résumé

Cette thèse couvre deux sujets différents, mais liés, concernant la façon dont différentes variétés de vigne répondent au stress de la sécheresse. Premièrement, les mesures des rapports isotopiques du carbone dans le jus des baies à maturité fournissent une évaluation intégrée du stress de la sécheresse pendant la maturation des baies, et lorsqu'elles sont collectées sur plusieurs saisons, elles fournissent une indication de sa réponse à ce stress. Caractériser le stress dû à la sécheresse pendant cette période est utile car il affecte la qualité des raisins et du vin qui en résulte. Des mesures des rapports isotopiques du carbone dans le jus de baies ont été effectuées sur 48 variétés plantées dans un vignoble expérimental à Bordeaux pendant sept ans et ont révélé des différences entre les variétés. Une analyse hiérarchique par grappes a ensuite permis de créer une classification des variétés en fonction de leur tolérance relative à la sécheresse. En outre, à l'aide de mesures du potentiel hydrique foliaire recueillies sur quatre saisons, une approche hydroscape a été utilisée pour élaborer une liste de paramètres indiquant la sensibilité de la régulation stomatique au stress hydrique, qui étaient bien corrélés avec les rapports isotopiques du carbone. Cette étude a également examiné comment les rapports isotopiques du carbone dans l'eau-de-vie de vin produite par double distillation étaient potentiellement affectés par rapport au vin source et au moût de raisin parent. Une forte relation a été trouvée entre les rapports isotopiques de carbone du moût de raisin, du vin et de l'eau de vie, suggérant que cette dernière pourrait être utilisée pour estimer l'état hydrique de la vigne pendant la période de maturation des baies correspondante. Cela pourrait être utile pour étudier comment les attributs sensoriels de l'eau de vie sont liés à l'état hydrique de la vigne.Deuxièmement, dans les régions viticoles du monde entier, le changement climatique peut affecter la transpiration des vignes et l'utilisation de l'eau dans les vignobles. Afin de caractériser cette réponse, une méthode simplifiée a été présentée pour déterminer la conductance de la vigne à l'aide de mesures du flux de sève de la vigne, de la température et de l'humidité dans la canopée de la vigne, et d'estimations du rayonnement net absorbé par la canopée de la vigne. Sur la base de cette méthode et des mesures effectuées sur plusieurs vignes de 5 variétés dans un vignoble non irrigué de Bordeaux France, la conductance stomatique globale a été estimée sur des intervalles de 15 minutes de juillet à mi-septembre 2020 produisant des valeurs similaires à celles présentées pour les vignobles dans la littérature. Une analyse de sensibilité utilisant une régression non paramétrique a révélé que le flux de transpiration et le déficit de pression de vapeur étaient les variables d'entrée les plus importantes dans le calcul de la conductance, le rayonnement net absorbé et la conductance globale de la couche limite étant beaucoup moins importants. L'analyse de régression linéaire multiple a montré que la variabilité du déficit de pression de vapeur au cours de la journée et du potentiel hydrique avant l'aube au cours de la saison expliquait en grande partie la variabilité de la conductance stomatique globale. Pour l'analyse de régression, il était important de prendre en compte la non-linéarité et la colinéarité des variables explicatives et de développer un modèle facilement interprétable. Les simulations de transpiration basées sur les équations de régression ont révélé des différences similaires entre les variétés en termes de transpiration quotidienne et saisonnière. Ces simulations se sont également bien comparées à celles d'un modèle reconnu de bilan hydrique du vignoble, bien qu'il y ait eu des différences entre les deux approches dans la vitesse à laquelle la conductance a diminué en réponse au stress de la sécheresse.

Publications

Voir aussi

Profil sur Research Gate