En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal egfv ub bsa isvv cote carnot

Ecophysiologie et Génomique Fonctionnelle de la Vigne - UMR 1287 EGVF

UMR 1287 - EGVF

Unité Mixte de Recherche (INRA, ENITAB, Université de Bordeaux)

Ecophysiologie et Génomique Fonctionnelle de la Vigne
I.S.V.V Bordeaux, 210 Chemin de Leysotte

33882 Villenave d’Ornon Cedex, France

ARRIZABALAGA Marta

ARRIZABALAGA Marta
Doctorante Universidad de Navarra / Université de Bordeaux 2019

Nationalité : Espagne

Sujet de thèse

Réponse de clones de Tempranillo (Vitis vinifera L.) à des facteurs de l'environnement liés au changement climatique (température élevée, haut niveau de CO2 et déficit en eau): réponse physiologique de la plante et composition de la baie.

  • Ecole doctorale: Sciences de la Vie et de la Santé - Université de Bordeaux
  • Encadrement : Inmaculada PASCUAL ELIZALDE (Université de Navarre, Espagne) / Ghislaine HILBERT
  • Date soutenance : 18 Décembre 2019

Résumé

Le changement climatique devrait modifier les conditions environnementales dans le future, affectant ainsi l'agriculture. Le Tempranillo, une variété de vigne rouge (Vitis vinifera L.) largement cultivée au niveau international, pourrait être affecté par l'augmentation des températures moyennes mondiales et des niveaux de CO2 dans l'atmosphère, ainsi que par la diminution de la disponibilité en eau sur sa zone traditionnelle de culture. L'utilisation de la diversité intra-variétale a été proposée comme une stratégie pour essayer de conserver la typicité du vin et les variétés régionales dans les conditions de culture futures, en déplaçant la phase de maturation vers des périodes aux conditions environnementales plus favorables. L'objectif de cette thèse était donc de déterminer la réponse de différents clones de Tempranillo aux conditions environnementales simulées de 2100, en se concentrant sur la croissance et le développement des plantes, ainsi que sur la composition des baies. Des boutures fructifères de clones de Tempranillo, dont la longueur du cycle de reproduction était différente, ont été exposées à différents scénarios climatiques dans des serres à gradient de température (TGG) et des serres de chambre de croissance (GCG) depuis la fructification jusqu'à la maturité. Les impacts de la température élevée (+4 ° C), du CO2 élevé (700 ppm) et du déficit en eau, combinés ou non, ont été évalués. Les résultats montrent une augmentation de la croissance végétative et une réduction de la production dues aux températures élevées. La concentration élevée de CO2 a également augmenté la croissance végétative et l'activité photosynthétique. Néanmoins, un processus d'acclimatation a été observé, celui-ci étant plus fort lorsqu'un haut niveau de CO2 est combiné à une température élevée. Le déficit en eau a fortement réduit l'activité photosynthétique et la croissance végétative, occultant les effets de la température et du CO2. La température élevée, que ce soit individuellement ou associée à des niveaux élevés de CO2, a accéléré l'accumulation de sucres et la date de maturité a été avancée, mais ces effets ont été atténués par le déficit en eau. La dégradation de l'acide malique a également été favorisée par l'augmentation de la température, en particulier lorsque cette dernière est associée à une concentration élevée de CO2 et à un déficit en eau. La concentration et le profil des acides aminés ont été influencés par les températures élevées, un niveau de CO2 élevé et, en particulier, par un déficit en eau. L'augmentation de CO2 a réduit l'effet de la température sur le découplage de l'accumulation des anthocyanes par rapport à celle des sucres ; cependant, la combinaison d'une température élevée, d'un haut niveau de CO2 et d'un déficit en eau a conduit à un déséquilibre entre ces deux composés du raisin. Le profil des anthocyanes a été modifié par le changement climatique, une température élevée augmentant la proportion des formes acylées tandis qu'un haut niveau de CO2 et un déficit hydrique ont favorisé quant à eux l'abondance relative de la malvidine, et des formes acylées, méthylées et trihydroxylées. Les clones étudiés ont montré des différences dans leur développement phénologique, leur croissance végétative et reproductive, ainsi que dans la composition de leurs raisins. En outre, les résultats révèlent l'existence d'une réponse différentielle des clones de Tempranillo aux conditions environnementales prévues pour 2100 en termes de performance de la plante et de composition du raisin. De façon générale, parmi les clones étudiés, RJ43 fut le plus affecté par les conditions de croissance futures (températures élevées, haut niveau de CO2 et déficit en eau) aussi bien en termes de développement phénologique qu'en termes de concentration en anthocyanes et de leur profil. A l'inverse, VN31 a maintenu la plus haute teneur en anthocyanes et le ratio anthoycyanes sur TSS les plus élevé tandis que 1084 a montré les teneurs les plus faibles en sucres, acide malique et en anthocyanes et le ratio anthocyanes sur TSS le plus bas. Les différences observées dans la réponse des clones au changement climatique ne dépendent pas toujours de la longueur du cycle de reproduction.

Publications

Voir aussi