En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal egfv ub bsa isvv cote carnot

Ecophysiologie et Génomique Fonctionnelle de la Vigne - UMR 1287 EGVF

UMR 1287 - EGVF

Unité Mixte de Recherche (INRA, ENITAB, Université de Bordeaux)

Ecophysiologie et Génomique Fonctionnelle de la Vigne
I.S.V.V Bordeaux, 210 Chemin de Leysotte

33882 Villenave d’Ornon Cedex, France

Offre de thèse en physiologie végétale (POURVUE)

2019-2022

Offre de thèse en physiologie végétale
Etude de l’impact d’une élévation du niveau de CO2 atmosphérique sur la physiologie foliaire de la vigne, la maturation et la composition des baies à la récolte, à l’aide d'un système FACE. (POURVU)

L'UMR EGFV propose un sujet de thèse en physiologie végétale de la vigne conduite en co-tutelle avec l'Université de Geisenheim (Allemagne) dans le cadre de l'alliance BAG Bordeaux-Geisenheim-Adélaide.

Titre de la thèse

Etude de l’impact d’une élévation du niveau de CO2 atmosphérique sur la physiologie foliaire de la vigne, la maturation et la composition des baies à la récolte, à l’aide d'un système FACE (Free Air Carbon dioxide Enrichment).

Résumé du projet

Il est maintenant admis que le changement climatique a un impact sur le rendement et la qualité des productions agricoles. Outre l'altération de la répartition des précipitations, la hausse de la température due aux gaz à effet de serre et la hausse des niveaux de CO2 ambiant constituent un défi majeur pour la viticulture. Le GIEC (Groupe d’Expert Intergouvernemental sur l’évolution du climat) prévoit pour la fin du siècle une élévation de la température moyenne comprise entre +2 et +8 °C, selon le scénario choisi, et une augmentation des niveaux de CO2 pouvant atteindre 700 ppm. Ces changements affecteront la phénologie et la physiologie de la vigne, et pourront potentiellement altérer le rendement, la vitesse de maturation et la composition des raisins à la récolte. Les effets d’une élévations de température sur la physiologie de la vigne, le métabolisme et la qualité des baies à la récolte ont été largement explorés au cours des dernières décennies, tant au niveau physiologique que moléculaire. En revanche, les études portant sur l'influence des niveaux élevés de CO2 sur la physiologie de la vigne, le rendement et la qualité du raisin sont encore assez rares, en particulier dans des systèmes d'enrichissement à l'air libre, les plus proches de la réalité du vignoble. Des études détaillées ont été menées dans des environnements contrôlés (serres) avec des plantes en pot. Ces études ont démontré qu'une teneur élevée en CO2 entraînait une croissance végétative moindre, une activité photosynthétique nette accrue, des dynamiques de maturation altérées (les baies atteignaient la maturité technologique plus tôt qu’avec les niveaux actuels de CO2) et une composition de baies modifiée (équilibre sucre / acides organiques / flavonoïdes). Bien que très instructives, ces expériences en serre ne sont probablement pas totalement représentatives de la situation au vignoble, et doivent être complétées par des études de terrain, afin de confirmer ou d’infirmer ces résultats. De plus, les rares études effectuées au vignoble n’ont pas étudié en détail l’adaptation de la physiologie foliaire des vignes ni l’impact d’un taux élevé de CO2 sur le métabolisme des baies au cours des phases de croissance et de maturation des baies. Elle ont également peu abordé l’impact d’une élévation du CO2 ambiant sur la composition en métabolites primaires et secondaires des baies à la récolte, en dépôt de son importance pour la production de vins de haute qualité. Dans ce projet, nous proposons de tirer parti du dispositif Vineyard FACE planté en 2012 à Geisenheim avec le cultivar Cabernet-­Sauvignon (clone 170 greffé sur un porte-­greffe 161-49) pour mener des études approfondies combinant des mesures physiologiques sur le terrain avec des analyses moléculaires et biochimiques réalisées au cours du développement et de la maturation des baies. Les plantes du dispositif Vineyard FACE sont bien adaptées à une teneur élevée en CO2 (teneur ambiante +25%) car elles ont poussé dans ces conditions dès leur plantation. Plus précisément, les objectifs du projet sont :

  1. d’étudier l'adaptation des échanges gazeux et la réponse à long terme de la photosynthèse en réponseà l’élévation du taux de CO2;
  2. de confirmer l'impact de l'augmentation du taux de CO2 sur la croissance, le taux de maturation et le rendement des baies;
  3. d’étudier en profondeur l’impact du taux de CO2 sur la composition des baies en métabolites primaires (sucre, acides organiques, acides aminés) et secondaires (anthocyanines, flavonols, tanins totaux) liés à la qualité, ainsi que les modifications transcriptomiques globales induites par une concentration élevée de CO2;
  4. d’utiliser les jeux de données obtenus dans les objectifs 2) et 3) pour alimenter une approche de modélisation métabolique (modélisation sous contrainte), déjà utilisée sur vigne au sein de l’UMR EGFV, pour avoir une vue complète de la reprogrammation du métabolisme en réponse à une augmentation du taux CO2 afin de mettre en lumière les portions du métabolisme des baies les plus affectées;
  5. d’utiliser les jeux de données obtenus dans l'objectif 2) en combinaison avec les données précédemment acquises à Geisenheim (saisons 2016, 2017 et 2018) pour modéliser l'impact d’une élévation du taux de CO2 sur la croissance, le taux de maturation et le rendement des baies, à l'aide de modèles écophysiologiques mécanistes développés précédemment au sein de l’UMR EGFV.

Profil du candidat

Etudiant(e) titulaire d'un Master 2 ou équivalent, avec une formation en physiologie végétale, biochimie ou écophysiologie. Un cursus en modélisation n'est pas exigé, mais une expérience préalable, même modeste, serait un plus, de même qu'une connaissance du logiciel R ou MatLab. Niveau d'anglais intermédiaire requis.

Encadrement

Le(la) doctorant(e) sera accueilli(e) au sein de l'UMR 1287 Ecophysiologie et Génomique Fonctionnelle de la Vigne (EGFV), à l'Institut des Sciences de la Vigne et du Vin (ISVV) à Bordeaux, France; et au sein du Département de Viticulture de l'Université de Geisenheim (Hochschule Geisenheim University, HGU), Allemagne. Au sein de l'UMR EGFV, l'encadrement sera assuré par le Pr. Eric GOMES, en étroite coopération avec les membres de l'équipe 'Qualité de la baie'. Au sein de l'Université de Geisenheim, l'encadrement sera assuré par le Pr. Manfred STOLL, du département de Viticulture Générale et Biologique.

Candidature

UMR 1287 Ecophysiologie et Génomique Fonctionnelle de la Vigne
Institut des Sciences de la Vigne et du Vin Bordeaux-Aquitaine
210 chemin de Leysotte - 33140 Villenave d'Ornon - France.

LM et CV à transmettre à Eric GOMES (eric.gomes@inra.fr)

Voir aussi

Plus d'informations ici 

More informations here