En savoir plus

A propos des cookies

Qu’est-ce qu’un « cookie » ?

Un "cookie" est une suite d'informations, généralement de petite taille et identifié par un nom, qui peut être transmis à votre navigateur par un site web sur lequel vous vous connectez. Votre navigateur web le conservera pendant une certaine durée, et le renverra au serveur web chaque fois que vous vous y re-connecterez.

Différents types de cookies sont déposés sur les sites :

  • Cookies strictement nécessaires au bon fonctionnement du site
  • Cookies déposés par des sites tiers pour améliorer l’interactivité du site, pour collecter des statistiques

> En savoir plus sur les cookies et leur fonctionnement

Les différents types de cookies déposés sur ce site

Cookies strictement nécessaires au site pour fonctionner

Ces cookies permettent aux services principaux du site de fonctionner de manière optimale. Vous pouvez techniquement les bloquer en utilisant les paramètres de votre navigateur mais votre expérience sur le site risque d’être dégradée.

Par ailleurs, vous avez la possibilité de vous opposer à l’utilisation des traceurs de mesure d’audience strictement nécessaires au fonctionnement et aux opérations d’administration courante du site web dans la fenêtre de gestion des cookies accessible via le lien situé dans le pied de page du site.

Cookies techniques

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

Cookies de sessions CAS et PHP

Identifiants de connexion, sécurisation de session

Session

Tarteaucitron

Sauvegarde vos choix en matière de consentement des cookies

12 mois

Cookies de mesure d’audience (AT Internet)

Nom du cookie

Finalité

Durée de conservation

atid

Tracer le parcours du visiteur afin d’établir les statistiques de visites.

13 mois

atuserid

Stocker l'ID anonyme du visiteur qui se lance dès la première visite du site

13 mois

atidvisitor

Recenser les numsites (identifiants unique d'un site) vus par le visiteur et stockage des identifiants du visiteur.

13 mois

À propos de l’outil de mesure d’audience AT Internet :

L’outil de mesure d’audience Analytics d’AT Internet est déployé sur ce site afin d’obtenir des informations sur la navigation des visiteurs et d’en améliorer l’usage.

L‘autorité française de protection des données (CNIL) a accordé une exemption au cookie Web Analytics d’AT Internet. Cet outil est ainsi dispensé du recueil du consentement de l’internaute en ce qui concerne le dépôt des cookies analytics. Cependant vous pouvez refuser le dépôt de ces cookies via le panneau de gestion des cookies.

À savoir :

  • Les données collectées ne sont pas recoupées avec d’autres traitements
  • Le cookie déposé sert uniquement à la production de statistiques anonymes
  • Le cookie ne permet pas de suivre la navigation de l’internaute sur d’autres sites.

Cookies tiers destinés à améliorer l’interactivité du site

Ce site s’appuie sur certains services fournis par des tiers qui permettent :

  • de proposer des contenus interactifs ;
  • d’améliorer la convivialité et de faciliter le partage de contenu sur les réseaux sociaux ;
  • de visionner directement sur notre site des vidéos et présentations animées ;
  • de protéger les entrées des formulaires contre les robots ;
  • de surveiller les performances du site.

Ces tiers collecteront et utiliseront vos données de navigation pour des finalités qui leur sont propres.

Accepter ou refuser les cookies : comment faire ?

Lorsque vous débutez votre navigation sur un site eZpublish, l’apparition du bandeau « cookies » vous permet d’accepter ou de refuser tous les cookies que nous utilisons. Ce bandeau s’affichera tant que vous n’aurez pas effectué de choix même si vous naviguez sur une autre page du site.

Vous pouvez modifier vos choix à tout moment en cliquant sur le lien « Gestion des cookies ».

Vous pouvez gérer ces cookies au niveau de votre navigateur. Voici les procédures à suivre :

Firefox ; Chrome ; Explorer ; Safari ; Opera

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de INRAE par email à cil-dpo@inrae.fr ou par courrier à :

INRAE
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2021

Menu Logo Principal Logo Biogeco Logo Université de Bordeaux

UMR Biogeco - Biodiversité Gènes et Communautés

E4E

Logo E4E

E4E Evolution dans les écosystèmes forestiers

Responsables de l'équipe : Benjamin Brachi et Marta Benito Garzon

Gestionnaire : Florence Le Pierres

Contexte et enjeux

Les forêts sont des systèmes dynamiques où l’environnement change à des échelles de temps contrastées, allant de changements graduels s'étalant sur des centaines voire des millions d'années - comme dans le cas des conditions édaphiques et climatiques - à des changements rapides des communautés et des conditions micro-environnementales à l'échelle de quelques années voire de décennies, exacerbés par les effets dus aux changements globaux.
La biologie de l'évolution porte sur l'étude des changements des fréquences alléliques entre générations alors que l'écologie étudie les fluctuations démographiques et d'interactions écologiques. La différence entre temps écologiques et temps évolutifs a longtemps cloisonné ces champs disciplinaires. Toutefois, les processus évolutifs et écologiques peuvent avoir lieux aux mêmes échelles de temps. En effet, des résultats récents ont montré chez de nombreux organismes, y compris chez les arbres, que la sélection naturelle peut être forte et que les effets des processus évolutifs peuvent être observés à l'échelle d'une seule ou de quelques générations. En conséquence, les changements écologiques peuvent être un moteur de l'évolution et les changements phénotypiques induits par la sélection naturelle peuvent influencer les processus écologiques tels que la démographie des populations (densité et diversité des peuplements) ou les interactions biotiques à l'échelle des écosystèmes.
Dans ce contexte scientifique, notre ambition est de fluidifier la dynamique de partage des idées pour intégrer autant que possible les processus évolutifs et écologiques dans un même champ de recherche. Sur le plan plus appliqué, ces recherches devraient permettre de mieux caractériser le potentiel adaptatif des peuplements forestiers, de contribuer à la conservation et à la valorisation des ressources génétiques forestières et de proposer des pratiques de gestion sylvicoles qui tiennent comptent des processus évolutifs et écologiques.

Objectifs et stratégie scientifique

Les principaux objectifs de l'équipe sont les suivants :

  1. Déterminer la part d'évolution adaptative dans les populations d’arbres forestiers et identifier les facteurs environnementaux (sensu lato) auxquels les populations d'arbres répondent.
  2. Étudier les relations entre changements micro-évolutifs au niveau phénotypique et génétique
  3. Étudier l'évolution des traits fonctionnels par des approches de biogéographie pour mieux comprendre les changements de composition spécifique des forêts le long de gradients environnementaux
  4. Proposer des explications au maintien de niveaux élevés de variabilité phénotypique au sein des populations
  5. Comprendre en quoi la plasticité phénotypique peut être adaptative et appréhender son rôle dans la persistance et la résilience des populations
  6. Quantifier le rôle du flux de gènes et de l'hybridation dans le potentiel adaptatif des populations
  7. Identifier les fonctions moléculaires et les mécanismes de régulation génétique expliquant la variation naturelle de phénotypes adaptatifs

Le paysage adaptatif, à savoir les valeurs sélectives des individus dans l'espace des valeurs des traits phénotypiques, et surtout la dynamique spatiale et temporelle d'un tel paysage, sont au centre de nos réflexions. Nous étudions en particulier comment les processus écologiques tel que la compétition, la prédation mais aussi la biogéographie interagissent pour façonner la variation naturelle de phénotypes comme les traits liés aux mécanismes de défense contre les maladies et les prédateurs, les traits de réponse aux stress, sans oublier la croissance, la phénologie et le succès reproducteur.

Impacts

Une telle approche aidera à comprendre, par exemple, comment la migration assistée, notamment par ses effets sur la diversité génétique et phénotypique, peut être un moyen de préserver les forêts en favorisant la résilience des populations plantées ou régénérées naturellement. La plupart des forêts françaises se régénèrent naturellement et le prélèvement des individus se fait principalement sur le critère de taille et de forme. Cette pression de sélection anthropique peut entraîner des pertes de diversité phénotypique sur des traits majeurs et influencer la trajectoire de sélection des individus face à la compétition intra-spécifique et sur la communauté des organismes associés dans la forêt. De même, sous les tropiques, les efforts de conservation et de restauration ont besoin d'intégrer le rôle fonctionnel de la diversité phénotypique (inter- et) intraspécifique et le niveau de diversité requis pour assurer la stabilité et la résilience des écosystèmes. A terme, nos recherches permettront d'évaluer les conséquences de différentes pratiques sylvicoles (e.g. : futée régulière versus futée irrégulière) sur la maintenance et l'évolution de la diversité génétique et phénotypique.

Mots-clés

Ecologie, Evolution, Arbres forestiers, Génétique, Génomique, Biogéographie, Ecophysiologie, Interactions biotiques

Membres de l'équipe

Permanents

CDD/Post-doctorants

Doctorants

Marta Benito Garzon (DR INRAE)

Deborah Corso

Domitille Coq-Etchegaray

Benjamin Brachi (CR INRAE)

Thomas Caignard

Adélaïde Theraroz

Régis Burlett (IE UB)

Isabelle Lesur

Sylvain Delzon (DR INRAE)

Camille Parise

Ludovic Duvaux (IR INRAE)

Santiago Trueba

Virgil Fievet (MCF UB)

Alice Forner Sales

Santiago Gonzalez-Martinez (DR INRAE)

Maximilien Larter

Myriam Heuertz (DR INRAE)

Antoine Kremer (DR INRAE, éméritat)

Grégoire le Provost (CR INRAE)

Jean-Marc Louvet (TR INRAE)

Christophe Plomion (DR INRAE)

Annabel Porté (DR INRAE)