En savoir plus

Notre utilisation de cookies

« Cookies » désigne un ensemble d’informations déposées dans le terminal de l’utilisateur lorsque celui-ci navigue sur un site web. Il s’agit d’un fichier contenant notamment un identifiant sous forme de numéro, le nom du serveur qui l’a déposé et éventuellement une date d’expiration. Grâce aux cookies, des informations sur votre visite, notamment votre langue de prédilection et d'autres paramètres, sont enregistrées sur le site web. Cela peut faciliter votre visite suivante sur ce site et renforcer l'utilité de ce dernier pour vous.

Afin d’améliorer votre expérience, nous utilisons des cookies pour conserver certaines informations de connexion et fournir une navigation sûre, collecter des statistiques en vue d’optimiser les fonctionnalités du site. Afin de voir précisément tous les cookies que nous utilisons, nous vous invitons à télécharger « Ghostery », une extension gratuite pour navigateurs permettant de les détecter et, dans certains cas, de les bloquer.

Ghostery est disponible gratuitement à cette adresse : https://www.ghostery.com/fr/products/

Vous pouvez également consulter le site de la CNIL afin d’apprendre à paramétrer votre navigateur pour contrôler les dépôts de cookies sur votre terminal.

S’agissant des cookies publicitaires déposés par des tiers, vous pouvez également vous connecter au site http://www.youronlinechoices.com/fr/controler-ses-cookies/, proposé par les professionnels de la publicité digitale regroupés au sein de l’association européenne EDAA (European Digital Advertising Alliance). Vous pourrez ainsi refuser ou accepter les cookies utilisés par les adhérents de l'EDAA.

Il est par ailleurs possible de s’opposer à certains cookies tiers directement auprès des éditeurs :

Catégorie de cookie

Moyens de désactivation

Cookies analytiques et de performance

Realytics
Google Analytics
Spoteffects
Optimizely

Cookies de ciblage ou publicitaires

DoubleClick
Mediarithmics

Les différents types de cookies pouvant être utilisés sur nos sites internet sont les suivants :

Cookies obligatoires

Cookies fonctionnels

Cookies sociaux et publicitaires

Ces cookies sont nécessaires au bon fonctionnement du site, ils ne peuvent pas être désactivés. Ils nous sont utiles pour vous fournir une connexion sécuritaire et assurer la disponibilité a minima de notre site internet.

Ces cookies nous permettent d’analyser l’utilisation du site afin de pouvoir en mesurer et en améliorer la performance. Ils nous permettent par exemple de conserver vos informations de connexion et d’afficher de façon plus cohérente les différents modules de notre site.

Ces cookies sont utilisés par des agences de publicité (par exemple Google) et par des réseaux sociaux (par exemple LinkedIn et Facebook) et autorisent notamment le partage des pages sur les réseaux sociaux, la publication de commentaires, la diffusion (sur notre site ou non) de publicités adaptées à vos centres d’intérêt.

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit des cookies sessions CAS et PHP et du cookie New Relic pour le monitoring (IP, délais de réponse).

Ces cookies sont supprimés à la fin de la session (déconnexion ou fermeture du navigateur)

Sur nos CMS EZPublish, il s’agit du cookie XiTi pour la mesure d’audience. La société AT Internet est notre sous-traitant et conserve les informations (IP, date et heure de connexion, durée de connexion, pages consultées) 6 mois.

Sur nos CMS EZPublish, il n’y a pas de cookie de ce type.

Pour obtenir plus d’informations concernant les cookies que nous utilisons, vous pouvez vous adresser au Déléguée Informatique et Libertés de l’INRA par email à cil-dpo@inra.fr ou par courrier à :

INRA
24, chemin de Borde Rouge –Auzeville – CS52627
31326 Castanet Tolosan cedex - France

Dernière mise à jour : Mai 2018

Menu Logo Principal Logo Biogeco Logo Université de Bordeaux

Nouveau site web Biogeco

Soutenance de thèse

Soutenance de thèse
Elena Valdes Correcher soutiendra ses travaux de thèse le 7 mai.

Elena Valdes Correcher - 7 mai - 14h

« Déterminants de l'herbivorie des insectes chez le chêne pédonculé (Quercus robur) de l'échelle de l'arbre à l'échelle biogéographique ».

Résumé: L'herbivorie par les insectes est un processus écologique important qui affecte la dynamique des populations de plantes, les communautés et les écosystèmes. La distribution et l'abondance des insectes herbivores et l'activité qui en résulte sont façonnées par une multitude de facteurs, intrinsèques ou extrinsèques à la plante hôte, qui agissent à différentes échelles spatiales et souvent de concert. Une classification largement utilisée fait la distinction entre les forces ascendantes, telles que l'activité des herbivores est influencée par la distribution et la qualité des ressources (incluant les défenses), et les forces descendantes, telles que l'activité des herbivores est limitée par le contrôle exercé par les ennemis des herbivores (prédateurs, parasitoïdes). Les forces ascendantes et descendantes sont toutes deux impliquées dans les cascades trophiques qui accompagnent inévitablement les interactions plantes-herbivores dans les populations naturelles de plantes, mais leur importance relative peut varier considérablement selon le contexte particulier local, et les mécanismes biologiques sous-jacents restent mal compris.

J'ai étudié les facteurs écologiques qui façonnent les relations entre le chêne pédonculé (Quercus robur) et ses insectes herbivores à différentes échelles spatiales. En particulier, j'ai examiné les effets du contexte du paysage, de l’apparentement entre les arbres et du climat sur l'activité des herbivores. Un des principaux objectifs de ma thèse était d'évaluer l'importance relative des forces ascendantes et descendantes dans la structuration des relations chêne-herbivores.

La thèse est structurée en trois chapitres principaux correspondant à des manuscrits indépendants qui sont publiés (chapitre 1), en cours de révision (chapitre 2), ou en préparation (chapitre 3) au moment de la soumission du document de thèse. Dans le chapitre 1, j'ai étudié la relation entre l'herbivorie et la communauté et l'activité des oiseaux insectivores dans les chênaies qui diffèrent en taille et en connectivité. J'ai constaté que l'herbivorie, la prédation des oiseaux et les communautés d'oiseaux étaient influencées par les caractéristiques du paysage, mais que les forces descendants exercées par les oiseaux n'avaient pas d'effet significatif sur l'herbivorie. Dans le chapitre 2, j'ai étudié la relation entre le génotype du chêne, les défenses chimiques des feuilles et l'herbivorie dans les mêmes peuplements. J'ai constaté que l'herbivorie des insectes et les défenses chimiques étaient non seulement influencées par les caractéristiques du paysage, mais aussi par le génotype de l'arbre, et que l'herbivorie des insectes diminuait avec la concentration des défenses foliaires. Enfin, au chapitre 3, j'ai étudié l'effet de la variabilité climatique à grande échelle sur les interactions entre les plantes, l'herbivorie et la prédation par les oiseaux dans les chênes selon un gradient latitudinal. J'ai découvert que les facteurs climatiques influençaient l'herbivorie des insectes ainsi que les caractéristiques nutritionnelles des feuilles, alors qu'ils n'influençaient pas les défenses foliaires et la prédation des oiseaux. De plus, l'herbivorie des insectes n'était influencée que par des forces ascendantes dont l’importance variait selon les guildes d’insectes.

Dans l'ensemble, ces résultats aident à améliorer notre compréhension des différentes forces écologiques qui façonnent l'herbivorie par les insectes et de leur variabilité dans les populations naturelles d'arbres. Les études futures sur les interactions plantes-herbivores-prédateurs devraient tenir compte du fait que celles-ci sont influencées simultanément par le génotype de la plante hôte, les caractéristiques du paysage et le climat.

 

Abstract: Insect herbivory is an important ecological process that affects plant populations, communities and ecosystems. The distribution and abundance of insect herbivores and their resulting activity are shaped by a multitude of drivers, intrinsic or extrinsic to the host plant, that act at different spatial scales and often in concert. A widely used classification distinguishes between bottom-up forces where herbivore activity is influenced by the distribution and dynamics of the resource stock (including the defenses), and top-down forces where herbivore activity is constrained by drivers of mortality (e.g. predators, pests). Both bottom-up and top-down forces are involved in the trophic cascades that inevitably accompany plant-herbivore interactions in natural plant populations, yet their relative importance can vary greatly depending on the particular study context, and the underlying biological mechanisms remain poorly understood.

I investigated the ecological drivers shaping the relationships between Pedunculate oak (Quercus robur) and its insect herbivores across different spatial scales. In particular, I examined the effects of the ecological neighbourhood, the landscape context, tree genetic relatedness and climate on herbivore activity. A major aim of my thesis was to evaluate the relative importance of bottom-up and top-down forces in shaping oak-herbivore relationships.

The thesis is structured in three main chapters corresponding to independent manuscripts that are either published (chapter 1), under review (chapter 2) or under preparation (chapter 3) at the moment of submitting the thesis document. In chapter 1 I investigated the relationship between herbivory and the community and activity of insectivorous birds in oak stands that differed in size and connectivity. I found that herbivory, bird predation and bird communities were influenced by landscape characteristics, but neither predation on herbivores nor bird communities had a significant effect on herbivory. In chapter 2 I investigated the relationship between oak genotype, leaf defenses and herbivory in the same stands. I found that insect herbivory and leaf defenses were not only influenced by landscape characteristics but also by the genotype of the tree, and that insect herbivory decreased with increasing concentration of leaf defenses. Finally, in chapter 3 I investigated the effect of large-scale climate variability on the interactions between plants, herbivory and bird predation in oak trees along a latitudinal gradient. I found that climatic factors influenced insect herbivory as well as leaf nutritional traits, while they did not influence leaf defenses and bird predation. Furthermore, insect herbivory was only influenced by bottom-up forces (e.g. leaf nutritional traits and leaf defenses) and these effects on herbivory varied among herbivore feeding guilds, while neither other traits nor top-down forces affected insect herbivory.

Overall, these results help improve our understanding of the different ecological forces shaping insect herbivory and their bottom-up and top-down drivers in natural tree populations. Future studies of plants-herbivores-predator interactions should take into account that these are simultaneously influenced by host plant genotype, landscape characteristics and climate.